Archive for juillet, 2012

Les Sagesses de Baye Niass. 33 : tu ne tueras point

Jeudi, juillet 26th, 2012

baye3.jpg 

« Celui qui a tué un être sans que ce soit pour meurtre ou pour corruption en Terre, c’est comme s’il avait tué l’humanité entière et celui qui l’a fait revivre, c’est comme s’il avait fait revivre l’humanité entière. »  

Tuer une seule personne n’équivaut pas en crime à tuer toute l’humanité, mais il nous précise que tuer une personne c’est comme tuer tout le monde. C’est comme si nous savons que tel type veut nous tuer tous, nous allons sans doute nous organiser pour nous défendre contre lui. Et si nous savons qu’il veut tuer une personne nous devons l’en empêcher.  

Nous devons être terrifiés aussi bien par le meurtre d’une personne que par le meurtre de toute l’humanité (…) car toute l’humanité est une descendance d’Adam. Et notre père Adam n’aimerait pas qu’un de ses enfants soit assassiné. Et tout ce qui chagrine Adam chagrine l’ensemble des fils d’Adam. Car celui qui met en colère un parent il met en colère aussi les enfants. Et tout celui qui tue un enfant d’Adam fâche Adam et tout celui qui fâche Adam irrite par la même occasion tous les fils d’Adam.  

Et c’est ainsi que tout celui qui fait revivre un fils d’Adam contente Adam et celui qui contente Adam contente par la même occasion l’ensemble des descendants d’Adam.  

Il rentre dans ce cadre le fait d’égarer un individu en dehors de la bonne guidance de Dieu. Si tu prêche la mécréance, l’innovation et l’égarement c’est comme si tu as tué la personne que tu as égarée et c’est comme si tu as tué l’humanité entière.  

Et si tu guide une personne sur la bonne voie c’est comme si tu avais guidé l’humanité entière car c’est comme si tu l’as fait revivre et c’est comme si tu as fait revivre l’humanité entière.  

L’assassinat au sens propre et figuré ainsi que la revivification au sens propre et figuré ont le même sens. C’est pour cela que le prophète paix et salut sur lui a dit a Aly quand il l’a missionné : « je jure par Allah qu’un seul homme soit guidé par toi est mieux pour toi que ce bas monde et tout ce qui s’y trouve comme bien… »

Les Sagesses de Baye Niass. 32 : l’origine des grands péchés.

Vendredi, juillet 13th, 2012

baye2.jpg

La totalité des grands péchés prend naissance à partir de trois choses :

Premièrement : Suivre ses désirs « ne suit pas les passions car elles te font dévier du chemin de Dieu ».

L’égarement, l’hérésie, l’immoralité, l’arrogance ont pour origine le fait de suivre ses passions et ses désirs personnels.

Deuxièmement : l’amour de ce bas monde (l’amour du bas monde est le premier des péchés, comme l’a si bien dit le prophète paix et salut sur lui.

C’est par l’amour de ce bas monde que l’homme tue son semblable, consomme l’usure, détourne les biens des autres par le faux, consomme le bien des orphelins, fait des serments mensongers au nom de Dieu, déteste les musulmans et les combat, les envie, et affiche de l’orgueil devant eux, les dénigre et se mets à répandre de la calomnie entre eux.

Tout cela (la liste des grands péchés n’est pas exhaustive) a pour origine l’amour de ce bas monde.

Et  troisièmement : le fait de voir ce qui n’est pas Dieu le très haut. Le fait de voir autre que Dieu conduit l’être humain à l’amour de la chefferie (vouloir diriger) et l’amour de la chefferie est la Kaaba autour de la quelle tournent toutes les mauvaises choses(le mal).

Donc suivre les passions et désirs, l’amour du bas monde et le fait de voir autre chose que Dieu sont les trois choses qui sont l’origine et la base de tous les grands péchés.

Les Sagesses de Baye Niass. 31 : Pour voir Dieu, il faut mourir.

Mercredi, juillet 4th, 2012

b.jpg

Dans le saint Coran, des incroyants ont réclamé à leur prophète de leurs faire voir Dieu manifestement ; ils ont été punis par la mort en raison de leur injustice. Car ils ont insisté pour voir Dieu non pas par amour mais par obstination. S’ils avaient sollicité la vision de Dieu par amour ils ne seraient pas punis par la destruction et la mort.

Ils n’ont pas essayé de méditer sur leur prophète qui a dit : « mon seigneur montre moi de vous voir ; il dit : -tu ne me verras pas- » et Moise malgré sa grandeur a reçu une tel réponse de la part de Dieu à plus forte raison  eux qui sont mécréants. (…).

Ils ont demandé de voir Dieu dans ce bas monde par les yeux alors que cela est prohibé : ce bas monde est la demeure des ennemis de Dieu ; or il ne doit pas apparaître ici pour ceux qu’il aime bien.

Et deuxièmement dans ce bas monde les gens doivent trouver des moyens de subsistance et de survie, et si Dieu apparaît pour  les humains, ils vont abandonner le bas monde complètement. Et cela aura pour conséquence  la fin des activités et la fin du monde.

Et comme voir Dieu est le plus grand honneur que puisse avoir un être humain, cela ne peut être possible que dans la plus grande demeure qui est l’au-delà.

Ce qui est impossible c’est de voir Dieu par les yeux ici aujourd’hui.

Cependant la vision dont on parle c’est la connaissance de Dieu.

Connaitre Dieu d’abord par la foi, puis par la certitude et troisièmement par la vue après la mort de l’individu, comme a dit le prophète dans le hadits : « mourrez avant de mourir, et tout celui qui veut voir un mort qui marche sur terre n’a qu’à regarder Aboubakr  Siddiq (paix sur lui) ».

Pour avoir cette vision il faut naitre deux fois et mourir deux fois. Et la vision de Dieu n’est possible qu’après la mort et elle n’est pas exclue pour ses amis…



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 88 articles | blog Gratuit | Abus?