Archive for avril, 2013

Les Sagesses de Baye Niass. 61 : les bienfaits de la piété.

Lundi, avril 8th, 2013

baba-lamine.jpg

 La piété ou crainte révérencielle est la clé de l’ensemble des vœux du serviteur. Comme le dicte le coran sur nous.

Si le serviteur souhaite avoir la vraie science Allah dit : «et craignez Allah. Alors Allah vous enseigne et Allah est Omniscient »

Ou bien il veut la sainteté : « En vérité, les bien-aimés d’Allah seront à l’abri de toute crainte, et ils ne seront point affligés,  ceux qui croient et qui craignent [Allah]. ».

Ou bien il veut le paradis : « …préparé pour les pieux »

Ou bien il veut être sauvé de l’enfer : « Ensuite, Nous délivrerons ceux qui étaient pieux… »(…)

Ou bien le serviteur a des ennemis qui complotent contre lui : « Mais si vous êtes endurants et pieux, leur manigance ne vous causera aucun mal ».

Ou bien il veut une fin heureuse : « Et la fin (heureuse) sera aux pieux. » 

Ou bien le serviteur est dans des difficultés et veut issue favorable : «Et quiconque craint Allah, Il Lui donnera une issue favorable, et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas. » 

Ou bien il veut de la facilité dans ses affaires comme nous le voulons tous : « Quiconque craint Allah cependant, Il lui facilite les choses. »

Ou bien il veut la bonne annonce dans ce bas monde et dans l’au-delà : « Il y a pour eux une bonne annonce dans la vie d’ici-bas tout comme dans la vie ultime. »

Ou bien il veut l’amour d’Allah : « Allah aime les pieux. 

Ou bien il veut la noblesse et les honneurs : « Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. ».

La piété est la clé de tous nos vœux et souhaits (…) les  saints d’Allah ne sont pas une tribu ou une nation tout celui qui aime Allah et l’obéit rentre dedans.

  Dans les jardins de l’exégèse.

Les Sagesses de Baye Niass. 60 : la sainteté

Lundi, avril 1st, 2013

baaye.jpg

 Allah le très haut n’a pas de proche parent, il n’a pas de nationalité, et il n’a pas de pays mais il a des saints. Et les saints d’Allah le très haut  sont  les pieux tout simplement.

Et la crainte révérencielle ou piété est en résumé, le fait d’appliquer les recommandations et de s’éloigner des interdits dans l’apparence et en privé.

Et en partant de cela, les saints d’Allah sont de deux catégories :

Les saints d’Allah par la petite sainteté et les saints d’Allah par la grande sainteté.

La petite sainteté : est attribuée à tout celui qui adopte les comportements que le coran a loués comme la patience, l’humilité, la prière, la générosité bref toute posture louable que le coran a évoquée. Celui qui se comporte  ainsi, fait partie des saints d’Allah le très haut.

Ces catégories de personnes sont les saints de la loi d’Allah (charia). Et c’est ce qu’on appelle la petite sainteté.

Les saints d’Allah sont donc ceux qui craignent Allah et c’est ce qui fait dire à Abou Hanifa : « si les savants ne sont pas des saints d’Allah alors Allah n’a pas de saints ».

La grande sainteté : est attribuée à tout celui qui a connu Allah le très haut d’une connaissance située au-dessus de la foi et au dessus de la certitude. C’est plutôt une connaissance par la contemplation et la vue et c’est une grâce d’Allah, il la donne à qui il veut.

Et c’est la piété qui est la clé de toute sainteté.

  Dans les jardins de l’exégèse.



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 88 articles | blog Gratuit | Abus?