Les Sagesses de Baye Niass. 60 : la sainteté

baaye.jpg

 Allah le très haut n’a pas de proche parent, il n’a pas de nationalité, et il n’a pas de pays mais il a des saints. Et les saints d’Allah le très haut  sont  les pieux tout simplement.

Et la crainte révérencielle ou piété est en résumé, le fait d’appliquer les recommandations et de s’éloigner des interdits dans l’apparence et en privé.

Et en partant de cela, les saints d’Allah sont de deux catégories :

Les saints d’Allah par la petite sainteté et les saints d’Allah par la grande sainteté.

La petite sainteté : est attribuée à tout celui qui adopte les comportements que le coran a loués comme la patience, l’humilité, la prière, la générosité bref toute posture louable que le coran a évoquée. Celui qui se comporte  ainsi, fait partie des saints d’Allah le très haut.

Ces catégories de personnes sont les saints de la loi d’Allah (charia). Et c’est ce qu’on appelle la petite sainteté.

Les saints d’Allah sont donc ceux qui craignent Allah et c’est ce qui fait dire à Abou Hanifa : « si les savants ne sont pas des saints d’Allah alors Allah n’a pas de saints ».

La grande sainteté : est attribuée à tout celui qui a connu Allah le très haut d’une connaissance située au-dessus de la foi et au dessus de la certitude. C’est plutôt une connaissance par la contemplation et la vue et c’est une grâce d’Allah, il la donne à qui il veut.

Et c’est la piété qui est la clé de toute sainteté.

  Dans les jardins de l’exégèse.





Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | articles | blog Gratuit | Abus?