Archive for décembre, 2013

Les Sagesses de Baye Nias.72 : le bas monde est une jouissance trompeuse

Samedi, décembre 28th, 2013

rawda.jpg

 

«  Nous t’avons certes donné «les sept versets que l’on répète», ainsi que le Coran sublime. Ne regarde surtout pas avec envie les choses dont Nous avons donné jouissance temporaire à certains couples d’entre eux. »

Et cela est la meilleure chose qui a été offert aux arabes le prophète garda une abstinence par rapport à cela. C’est vrai car ce don est le don éternel, il permet d’approcher d’Allah le très haut. Allah ne l’offre qu’à celui qu’il aime.

La vie présente n’est qu’un objet de jouissance trompeuse. Allah l’a donné à Nimrud, au Pharaon, au vicieux, au mécréant sans regarder. Car le bas monde n’a pas l’équivalence d’un aileron de moustique pour lui. Si le bas monde (dunya) valait l’aileron d’un moustique, le mécréant n’allait pas avoir une gorgée d’eau à boire ici bas. Et comme le dunya ne vaut pas l’aileron d’un moustique il l’a donné à son ennemi et l’a privé de ses amis. Tu trouveras un mécréant vicieux possédant des maisons et des propriétés nombreuses et tu trouveras un savant qui craint Dieu, modeste louant une chambre comme logement. Le bas monde n’a pas de valeur pour Allah le très haut.

Les fils du bas monde donnent de l’importance aux richesses et aux honneurs et c’est leur degré dans le savoir. Et dès que se réunissent chez quelqu’un des richesses et de la chefferie ils disent voilà quelqu’un qu’Allah le très haut a gratifié, voilà quelqu’un qu’Allah a élevée. Et le prophète paix et salut sur lui, a dit : « Allah ne regarde ni vos apparences ni vos richesses mais il regarde vos cœurs et vos actes. » et c’est à ce niveau que la compétition doit se faire. Mais le bas monde est une jouissance trompeuse.

Et si tu réfléchis bien sur le bas monde, tu trouveras que la situation du riche est identique à celle du pauvre ou se rapprochent l’une de l’autre. Une personne, quelque soit l’immensité de ses richesses, ne peut manger plus qu’une bouchée après satiété, ne peut porter plus d’habits qui couvrent sa nudité et elle respire l’air comme tout le monde. Si tu possèdes le bas monde entièrement, tu ne peux y trouver autre que cela.

Et Si une personne est pauvre alors qu’elle mange et boit tous les jours, elle s’habille et respire dans l’atmosphère où est la différence ?s’il y a une différence elle est minime et n’est pas égale à contredire Allah le très haut.

Et Allah dit au serviteur : je t’ai créée pour que tu m’adore, ne joues pas ! J’ai défini ta subsistance, ne te fatigues pas ! Si tu agrées ce que je t’ai donné, je te donnerai la quiétude du cœur et le paradis.

Et si tu n’agrées pas ce que j’ai décidé sur toi je ferai de toi un esclave du bas monde tu vas courir d’Est en Ouest comme les fauves dans toutes les contrées, tu tourneras et tu n’auras rien de plus de ce que j’ai décidé pour toi  

Traduit de l’arabe par Mouhamadou Yall -Dans les jardins de l’exégèse-.

Les Sagesses de Baye Nias.71 : Tout est déjà écrit.

Dimanche, décembre 15th, 2013

baye-prie.jpg

 « Allah efface ou confirme ce qu’Il veut et l’Ecriture primordiale est auprès de Lui. »

Allah le très haut possède le livre dans lequel est prescrit les échéances de la vie. L’écriture primordiale qui ne change pas et c’est ce qui est écrit depuis l’éternité d’avant rien (azal).

La première chose qu’Allah a crée est la plume et il lui dit : « écris ! », la plume dit que dois-je écrire ? Il lui dit : « écris ce qui est et ce qui sera jusqu’au jour du jugement dernier ». La plume écrivit alors ce qui a été et ce qui sera jusqu’au jour du jugement dernier. Et cela resta dans l’écriture primordiale, et ce qui est écris sur ce livre ne changera pas et ne sera pas échangé contre autre chose.  

Allah a des écritures entre les mains des anges qui ont la responsabilité des situations de chaque être. Si l’individu est actuellement mécréant ils écrivent : ‘individu mécréant, malheureux et désobéissant’. Et si Allah guide l’individu, il l’oriente vers la foi et il devient heureux, alors les anges effacent ce qu’ils avaient inscrit auparavant et le notent comme un bienheureux. Et s’il devient un saint, ils l’écrivent comme saint. Cependant ce changement c’est seulement au niveau des tablettes qui sont aux mains des anges, quant à l’écriture primordiale, elle n’est ni échangée ni réformée.

 C’est pour cette raison que tu peux trouver un individu que tu remarqueras maintenant comme mécréant et qui commet des actes des mécréants alors que tu sais bien qu’il est saint parmi les saints à cause de ce qui est sur l’écriture primordiale. 

Ce qui est sur l’écriture primordiale ne change pas et ne se modifie pas : «Chez Moi, la parole ne change pas ».

L’effacement dont il s’agit et la confirmation dans ces tablettes c’est ici au niveau de ce bas monde avec nous. 

 « Allah efface ou confirme ce qu’Il veut » ou « Allah efface ce qu’il veut » des comportements blâmables « il confirme » ce qu’il veut dans les comportements nobles des gens du commun.

« Allah efface ce qu’il veut » parmi les mauvais comportements spirituels « il confirme » ce qu’il veut parmi les comportements divins des particuliers.

 « Allah efface ce qu’il veut » de l’existence et « il confirme » ce qu’il veut du meilleur  des dons, s’il veut il efface l’existence du serviteur et confirme sa bonté le très haut et il ne reste qu’Allah.  

Traduit de l’arabe par Mouhamadou Yall -Dans les jardins de l’exégèse-. 



Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 88 articles | blog Gratuit | Abus?