Les sagesses de Baye niass 73. Etre juste

 miracles-de-baye.png 

La première chose qu’Allah a recommandé à ses serviteurs c’est d’être juste.

Etre juste entre toi et Allah le très haut. Etre juste entre toi et toi-même. Et être juste entre toi et l’ensemble des créatures d’Allah le très haut. Quant à la justice entre toi et Allah le très haut, il s’agit de l’adorer seul sans l’associer avec autrui. Tout celui qui l’associe avec autre chose n’est pas juste. Et tout celui qui abandonne l’adoration d’Allah est injuste. Celui qui adore Allah seul est juste. Il doit aussi être juste dans toutes les formes d’adoration, les comportements et les actes, il adopte le juste milieu. (Le meilleur des cas est celui du juste milieu).

Il n’associe rien à Allah et n’arrête pas de l’adorer. Il choisit la voie juste entre l’associationnisme et le désœuvrement. Il ne doit pas être un désœuvré, il opte une attitude juste entre ces deux voies. Il ya pas de monachisme dans notre religion. Le monachisme de ma communauté c’est l’effort, et il n y a pas d’oisiveté.  Il faut de l’action. Il ne doit pas prendre le chemin du fatalisme ni celui de la prédétermination. Il doit opter le juste milieu entre ces deux voies. Il opte le chemin de l’acquisition, il acquiert des grandeurs tout en sachant que le faiseur c’est Allah le très haut et il reste juste entre les deux catégories. Une catégorie qui dit que les péchés et les désobéissances ne lèsent pas le croyant et une catégorie qui dit que tout celui qui désobéit à Allah s’éternisera en enfer. Et la voie des traditions du prophète (sunna) c’est d’opter le juste milieu entre ces deux catégories. Il craint les péchés et il sait qu’Allah n’accepte pas d’être associé à autrui mais pardonne les autres péchés pour celui qu’il veut pardonner. Il opte la justice entre la lâcheté et, il reste brave. Il opte la voie juste entre la cupidité et la prodigalité, il reste généreux. (Le juste milieu est le meilleur des cas).

Allah le très haut a ordonné la justice. La justice avec lui c’est de l’adorer seul en s’acquittant des devoirs et des obligations et abandonner les péchés et les interdits. Et nous soyons justes entre nous et toute créature. Entre toi et ton épouse, entre toi et tes enfants, entre toi et tes voisins, entre toi et l’ensemble des créatures d’Allah. Et Foudail dit si une personne fait du bien à l’ensemble des créatures et fait du mal à une poule il ne sera pas compté parmi les bons. (…)

Pour être juste, il ne suffit pas de donner de bonnes choses et de laisser les nuisances, mais de mettre chaque chose à sa place. Si un roi réuni des armes et des richesses, des livres et des temples et donne des armes aux savants, les richesses aux riches et les livres et les mosquées aux militaires, il n’est pas juste car il n’a pas mis chaque chose à sa place. La justice c’est prendre la voie du milieu en mettant chaque chose à sa place.

Dans les jardins de l’exégèse-.





Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | articles | blog Gratuit | Abus?